agence de placement

Ah les aléas des relations entre les agences de placements et les écoles… Plus qu’un article de Blog, on pourrait en faire un roman. Entre amour et indifférence, méfiance et curiosité… les relations entre les écoles et les agences de placement en stage regroupent tout ce qu’il faut pour un bon scénario.

 

La période de séduction :

Oui, c’est vrai, les agences de placement souhaitent attirer les étudiants pour leurs offrir leurs service. La bombe est lâchée, l’infâme vérité est sortie à la lumière. Les agences de placement, tout comme (je crois) les écoles, les universités, les bars, les compagnies aériennes… oui tous, même nous, cherchons à se faire connaitre de nos potentiels clients… et donc oui, nous sommes coupables de tentative de séduction auprès des écoles… et plus précisément du bureau des stages, du service relations entreprises… appelez-les comme vous voudrez. Les étudiants sont dans des écoles, nous voulons communiquer avec les étudiants… donc nous tentons de communiquer avec le(s) responsable(s) du bureau des stages. Est-ce blâmable ? Dans une relation amoureuse, qui n’a pas essayé de plaire à beau-papa ou belle-maman ?

Alors oui, nous approchons, nous expliquons, nous demandons des rendez-vous… parfois même nous nous déplaçons. Mais réussir à séduire futur beau-papa/belle-maman n’est pas si simple. Plein d’aprioris, pas au courant de la nouveauté, pas convaincus par le futur gendre…

 

Le 1er Rendez-vous :

Ça y est ! À force de montrer patte blanche, de nous mettre sur notre 31, de jurer de nos bonnes intentions… nous décrochons notre 1er rendez-vous avec le service relations entreprises… avec la/le Responsable des stages. Emotion : peut-être sommes-nous à l’aube d’un partenariat, d’une relation de confiance sur le long terme.

Mais non, ce serait trop facile ! Une histoire d’amour digne de ce nom, se mérite ! Le 1er RDV est chargé de méfiance… mais quoi de plus normal après tant de désillusion et de déception avec les anciens prétendants ? Ils ont promis la lune, ils ont vantés leur qualité, ils ont fait miroiter tant de rêves… et ils ont déçus les étudiants. On ne l’y reprendra plus, au responsable de stage à croire aux belles promesses. Et nous voilà nous, énièmes de la longue liste de courtisans.

Mais nous ne nous démontons pas, nous faisons profil bas… nous assumons qui nous sommes. Oui, nous sommes une agence de placement, oui nous avons comme objectif de se faire connaitre de leurs étudiants… oui, mais. Oui mais nous sommes humbles, nous sommes précis, nous sommes réalistes, nous sommes passionnés par notre métier, et nous savons ce que nous faisons.

 

Le début d’une belle histoire ?

Voilà, nous avons ouvert notre cœur. Nous avons fait (un peu) le paon, le beau, oui nous nous sommes dévoilés… Alors ne nous leurrons pas, certains nous claquent la porte aux nez, aveuglés par les mauvaises expériences, par la peur du nouveau, par une certaine conception de l’éthique, de la morale… que sais-je.

Et puis, d’autres responsables de stage croiront en nous, voudrons nous donner une chance, nous laisserons le bénéfice du doute sous un regard vigilent… et tout ça pour quoi ? Pour le bonheur de leurs étudiants, pour leur offrir une chance en plus de vivre leur rêve d’expatriation, d’expérience professionnelle, de stage à l’étranger.

Pin It on Pinterest