Ça y est, l’heure est arrivée de commencer ta recherche de stage à l’étranger. Que tu ais trouvé des offres intéressantes sur notre site, ou que tu veuilles postuler auprès d’entreprises directement, prends le temps de bien penser et construire ton CV étudiant. La 1e impression n’a pas de 2e chance ! Découvre notre espace coaching pour optimiser au mieux ta candidature. Si tu postules à nos offres de stage, ton conseiller reviendra en détail avec toi sur les possibles modifications à apporter à ta candidature.

CV étudiant : une information ciblée précise et utile !

Un CV étudiant doit apporter des informations spécifiques auxquelles tu dois prêter attention. En recherche de stage, tu dois savoir que mettre dans un CV.

La base d’abord : un CV de stage doit impérativement indiquer les dates où tu es disponible. Le mois de début, et la durée de stage. Si tu es flexible, précise-le ! C’est important pour un recruteur.

Missions/stage recherché : Il est important que le recruteur sache directement si tu recherches du RH, du marketing ou de la relation client. Il ne peut pas deviner ce que tu veux faire !

Pense également à bien construire et organiser ton CV étudiant, il reflétera ton professionnalisme. Il existe plusieurs options. Si tu es en master, ou bien que tu as plusieurs jobs/stages, alors mise d’abord sur ton expérience professionnelle. Pense à être précis : ordre chronologique + périodes de chaque expérience (mm/aaaa) + nom de l’entreprise + missions les plus pertinentes. Les compétences à mettre dans un CV sont essentielles, et les associer à ton expérience professionnelle est pertinent.

Si tu n’as pas encore d’expérience professionnelle et que tu te demandes que mettre dans un CV, pas de panique. Notre conseil : commence par la partie «formation». Tu pourras y mentionner les compétences à mettre dans un CV par le biais de ton enseignement : rigueur, travail en équipe (TP, travaux en groupe…), autonomie (travaux individuels), consciencieux, organisé… Il n’est par contre pas nécessaire de faire le détail de chaque activité que tu as réalisé à l’école… le recruteur verra tout de suite si tu te «survends».

Le niveau de langues

Il s’agit de toutes tes langues parlées à partir d’intermédiaire à langue maternelle. Si tu as eu une initiation de mandarin il y a 3 ans… oublie ! Tu n’as même pas les bases, ce ne sera pas utile en terme de compétences à mettre dans un CV !

Pour les stages en Europe, utilise le cadre européen: B1, B2, C1, C2. C2 étant le niveau bilingue/langue maternelle. Les mentions «niveau universitaire» sont totalement subjectives et n’indiquent rien de clair au recruteur. Bien sûr, sois honnête sur ton niveau de langue… fort à parier qu’il sera évalué. Pour les stages à l’étranger, n’oublie pas de préciser ta langue maternelle. Si c’est évident pour toi, ça ne l’est pas forcément pour un recruteur.

Une photo

Tout dépend où tu postules. Comme tu le sais certainement le modèle de CV anglais préconise plutôt de ne pas mettre de photo. Si tu vises par contre des pays méditerranéens ou un stage en hôtellerie, tu auras tout intérêt à en mettre une.

La photo… c’est tout un univers. Mais soyons clairs et précis. Une bonne photo pour un CV étudiant c’est : une photo récente, nette, bien cadrée (visage + buste). Pour le choix vestimentaire : exit les bretelles et décolleté, les sweat, les tenues de sport, les T-shirt rigolos. Pas de photos sur la plage ou le bras du pote autour du cou. Oublie aussi la mode selfie/ duck face ou autre. On est pro, on est face à l’objectif, on est souriant, on est rasé et coiffé.

Centres d'intérêts

Uniquement si c’est pertinent soit en termes de compétence à mettre dans un CV soit liés au stage en lui-même. Exemple : sport en compétition/haut niveau, soit avoir ton propre blog ou gérer les réseaux sociaux d’une association. Si tu veux dire que tu aimes le cinéma, la lecture et la musique… cela ne présentera aucun intérêt majeur.

Esthétique

La présentation globale de ton CV étudiant est également importante. Choisi une police neutre et respecte les alignements. La vue d’ensemble de ton CV étudiant donne une idée de certaines de tes compétences : minutieux, organisé, synthétique… Autant d’avantages que le recruteur saura apprécier.

Enfin, un mot sur le modèle de CV anglais : un paragraphe d’introduction est plutôt bienvenu, en tête du CV. Dans ce cas précis, ne pas mettre de photo. Et bien sûr, soignez la traduction de votre CV. Une fois que ton CV est prêt, n’oublie pas de le convertir en PDF.

Envoyer un CV pour demande de stage en Word, ça ne fait pas très pro ! Et bien sûr tu vérifies le nom de ton document ! « CV définitif corrigé papa » ce n’est pas pro ! Ton CV s’appelle CV nom + prénom. Simple, clair et précis.

Comment présenter une candidature par mail

Avoir un beau CV étudiant ne fait pas tout dans la recherche de stage. Il faut également soigner l’ensemble de ta candidature. Aujourd’hui la plupart des candidatures se font soit en ligne, soit par email. Pour ce qui est des formulaires en ligne, il n’y a pas de place à la personnalisation… nous allons donc nous arrêter sur la candidature par email pour t’éviter toutes les petites erreurs qui peuvent être fatales.

Obligatoire : le choix de ton email. Si avec tes amis et famille «titijoli@gmail…» Ça passe… Enlève-toi de suite de la tête de l’utiliser pour ta recherche de stage. L’idéal est de te créer une adresse professionnelle spécialement pour l’occasion : nom.pré[email protected] ou pré[email protected] Cela permettra également au recruteur de te resituer rapidement lors de vos échanges.

L’email en lui-même peut faire office de lettre de motivation pour un stage. Dans ce cas bien sûr il faudra personnaliser l’email. L’erreur la plus courante dans une lettre de motivation de stage c’est de faire du copier-coller d’une entreprise à l’autre… voire d’oublier de changer le nom de l’entreprise ! Pense donc à personnaliser au moins le chapitre concernant l’entreprise à laquelle tu postules.

Autre information absolument essentielle à intégrer dans ton email : pour quelle annonce envoies-tu ta candidature ? Pense que le recruteur a peut-être une dizaine d’offres en cours, publiées sur différentes plateforme. Il ne peut pas deviner ce que tu recherches. Pour une efficacité optimum, dès l’introduction indique : titre du stage, et idéalement le lien d’où tu as trouvé l’offre. Tu lui faciliteras grandement la tâche, et il appréciera ton sens de l’organisation et du détail. Rappelle également tes dates de stage dans l’email. N’hésite pas à mettre en gras les informations les plus importantes et mentionner à nouveau tes coordonnées dans la signature, même si elles sont dans ton CV.

Et surtout, la règle de d’or : ne réponds jamais à un recruteur en demandant pour quelle annonce tu as postulé !

La lettre de motivation de stage

Il subsiste toujours le fameux débat de l’utilité de la lettre de motivation, si elle est encore bien nécessaire ou pas. Pour l’heure nous n’entrerons pas dans ce sujet, et te donnerons quelques conseils précieux pour savoir comment faire une lettre de motivation pour un stage/

De même que pour l’email de candidature, certaines informations sont obligatoires dans une lettre de motivation de stage: dates de stage, durée, votre université/école, le poste auquel tu postules. Le tout dans le 1e paragraphe pour que le recruteur te « situe » avant la suite.

Il faudra veiller à expliquer pourquoi tu souhaites obtenir tel stage, et quelles sont tes compétences pour mener à bien les missions (expériences, formation, compétences…). Prévoie également un paragraphe expliquant en quoi cette entreprise sera importante dans ton projet professionnel ou poursuite d’études. Une lettre de motivation sert à te valoriser, mais également valoriser l’entreprise (sans être lèche-botte non plus).

Enfin, faire une lettre de motivation suppose également les formules de politesses classiques pour terminer.

Tout l’art de cet exercice est d’être concis, donner les informations les plus importantes, être accrocheur sans trop en faire. Inutile de faire une lettre de deux pages, ta lettre de motivation pour un stage sera lue en diagonale la plupart du temps, pour détecter les principales informations utiles au recruteur.

Identité numérique

Lorsque tu commences ta recherche de stage, il est également important de prendre soin de ton identité numérique, en d’autres termes, ce que l’on trouve sur toi quand ton tape ton nom dans un moteur de recherche.

Cela parait anodin, mais certains candidats ont été recalés à cause d’une image trop «insouciante» sur les réseaux sociaux.

Les règles de base sont donc : vérifier ton profil sur chaque réseau social où tu as un compte : Facebook, Instagram, LinkedIn…

Même si Facebook et Instagram ne sont pas des réseaux «pro» les recruteurs iront voir ta photo. Si tu veux travailler dans le luxe, exit toute photo vulgaire ou un peu «tape à l’œil».

Bien sûr tu dois également bien renseigner ton profil LinkedIn. Le choix de ta photo pendant ta recherche de stage, devra être professionnelle, ou en tout cas «neutre». Tu auras bien le temps de remettre des photos de soirées ou blague en tout genre dans le futur.

À l’heure où internet et les données personnelles représentent le changement majeur de notre époque, ton identité numérique doit être aussi pro que ton CV !

Réussir son entretien de stage

Ta candidature a fait mouche, et arrive enfin le fameux entretien de stage. D’abord pas de panique, c’est tout-de-même une super nouvelle ! Nous allons te donner quelques conseils pour bien préparer son entretien, et même son entretien en anglais.

Que l’entretien soit dans les locaux de l’entreprise, ou comme souvent pour un stage à l’étranger via Skype ou téléphone, quelques règles sont communes :

  1. Tenue vestimentaire appropriée. Mais on ne me voit pas par téléphone, me diras-tu. En effet, mais cela te permettra de te «mettre dans l’ambiance». Le faire en pyjama en regardant la télé ne promet pas de bons présages.
  2. Un entretien de recrutement c’est aussi un moment clé pour le recruteur pour déceler tes possibles défauts (mauvaise gestion du stress, grande timidité, difficulté d’élocutions…). Entraîne-toi donc avec un ami, devant la glace… pour tester ta gestuelle et ton langage corporel.
  3. Répondre aux questions types en entretien. On te demandera vraisemblablement de parler de telle ou telle expérience professionnelle, pourquoi tu postules à tel poste, ce que tu comprends/sais de l’entreprise.
  4. Préparer tes questions : cela montrera ton intérêt, permettra aussi d’éclaircir des points qui peuvent être importants pour toi. L’entretien n’est pas à sens unique, dans le sens où tu peux aussi avoir besoin d’un complément d’information et de précisions.

Rappelle-toi que se présenter en entretien, ça ne s’improvise pas. Il faut donc te préparer au mieux. Pour un entretien en anglais, nos conseils seront les mêmes mais il faudra en plus impérativement préparer ton vocabulaire ciblé, tant pour parler de tes expériences et compétences, que pour parler de l’entreprise en fonction de son secteur d’activité précis.

Si tu veux tout savoir sur réussir un entretien de stage, n’hésite pas à lire nos articles dédiés sur notre blog.

Pin It on Pinterest