Comment bien rédiger son CV.

Lorsqu’on est encore étudiant et que l’on n’a pas l’expérience d’un directeur commercial, par exemple, il peut paraitre difficile de rédiger un CV professionnel, attrayant et clair.

 En outre, une recherche de stage, même si elle ressemble à une recherche d’emploi, comporte des spécificités qu’il faut savoir interpréter.

Comment-bien-rédiger-son-CV

 Qu’est-ce qu’un bon CV ? Il existe des variantes, et des points de vue… Un CV doit tenir sur une seule page, il doit se distinguer des autres, refléter votre parcours et votre personnalité… Chacun peut avoir son opinion… mais un point reste universel : votre CV doit parler de votre professionnalisme, et de façon claire.

 Les coordonnées : mettez-vous à la place d’un recruteur qui voit défiler sur son écran des dizaines de CV par jour. Quoi de plus exaspérant que de passer 10 minutes à chercher votre numéro de téléphone ? Vous pensiez être originale en le mettant en bas, à droite, en gris pâle ? L’originalité ne paie pas à tous les coups. Indiquez vos coordonnées de façon claire et en début de CV. C’est un classique qui ne dérangera jamais un recruteur.

En parlant des coordonnées : pensez à les actualiser, ou à bien vérifier le numéro de téléphone. Si vous cherchez un stage à l’étranger, pensez également à noter le numéro tel que le recruteur doit le composer. Tout le monde n’a pas en tête l’annuaire des indicatifs pays. Encore une fois, faire perdre 10 minutes à un recruteur pour trouver le numéro à composer ou à parler à une personne qui ne vous connait pas parce que le numéro n’est plus le bon… vous ne partez pas forcément du bon pied. Et surtout, quelle image donnez-vous ? Désorganisé ? Brouillon ? Tête en l’air ?

Votre email : INDIQUEZ-LE. Même si votre recherche de stage se fait principalement par le biais d’internet, n’oubliez jamais d’indiquer votre email dans votre CV, cela peut sauver un contact et une opportunité de stage.

 Soyez logique : Vous recherchez un stage dans un pays hispanophone ? Envoyez votre CV en espagnol. Un CV en français ne servira à rien et pourra même faire penser que vous ne maitrisez pas la langue du pays. Vous postulez dans un pays dont vous ne maitrisez pas la langue nationale ? (Chine, Japon, Inde…), Envoyez alors votre CV en anglais. Là encore, il est plus probable que le recruteur parle un minimum d’anglais que de français.

 Indiquez vos dates de stage : Les recruteurs ne travaillent pas dans votre école. Les recruteurs sont des professionnels qui ont un calendrier différent de celui de votre école. Indiquez donc vos dates de stage, quel que soit l’anticipation avec laquelle vous débutez vos recherches. Indiquez que vous êtes disponible 3 mois, c’est bien, dire à partir de quand, c’est mieux ! Un recruteur qui vous appelle pour un stage en Mai et à qui vous dites être disponible en Janvier… perte de temps, déception, mauvaise impression : mauvais point.

Photo ou pas photo? Là encore, plusieurs opinions. Libre à vous de décider si oui ou non vous insérez une photo. Pour ceux qui décideront de mettre une photo, quelques recommandations de bon sens :

Choisissez une photo PROFESSIONNELLE : exit la photo fond boite de nuit ou plage, coupée avec la main de votre cousin autour du cou. Exit la photo floue, prise en selfie dans votre salle-de-bain ou sur votre lit… oui, du vécu, expérience de recruteur.

Messieurs : rasez-vous et coiffez-vous ! Ce n’est pas votre style habituel ? Tant pis, laissez vos gouts personnels de côté le temps d’une photo qui donnera envie de vous embaucher pour le stage en finances et non pas de vous embaucher comme DJ au camping « Les flots bleus ».

Mesdemoiselles : ne misez pas votre réussite professionnelle sur votre décolleté ou votre habileté au Selfie façon Kim Kardashian. Ça n’intéressera pas un recruteur… et si ça l’intéresse, que pouvez-vous espérer d’un stage où on vous embauche sur votre physique et non vos compétences ?

Grammaire, syntaxe: Cela vous rappelle votre prof de 5ème ? tant pis ou tant mieux ! Une bonne orthographe et une syntaxe juste seront toujours plus attrayantes et reflèteront plus votre professionnalisme qu’un CV façon texto.

 Les études: Que vous soyez en 1ère année ou en fin de master, soyez précis. Vous ne savez jamais si telle ou telle option choisie pendant vos études ne fera pas la différence à l’heure de vous choisir plutôt qu’un autre. Indiquer votre Bachelor « Management », excellente idée ! Mais indiquez également l’option « Gestion des RH » qui sera peut-être votre atout majeur aux yeux d’un recruteur.

Les expériences: Difficile de faire son « auto-portrait », mais c’est un exercice essentiel de la rédaction du CV. Ce qu’il est indispensable d’indiquer : Nom de l’entreprise et durée de l’expérience professionnelle. Là encore il sera recommandé de détailler les missions confiées, pouvant attirer l’œil du recruteur.

 Informations utiles: vos cours de hip-hop, votre intérêt pour le cinéma ou la lecture, sont, pour être honnête, le cadet des soucis des recruteurs. En revanche, vos connaissances informatiques, votre permis de conduire ou vos connaissances en logiciels photos ou réservations sont des éléments majeurs à l’heure de sélectionner tel ou tel candidat. À vous donc de faire le tri dans ce qui peut être un plus dans l’environnement professionnel, et ce qui le sera lors de votre prochaine sortie du samedi soir…

 Si vous souhaitez être aidé dans la rédaction de votre CV, n’hésitez pas à nous ocntacter: students@pic-management.com or contact us

Pin It on Pinterest